Lettre Pastorale – Rentrée 2020

Oui, qu’il est bon, qu’il est doux pour des frères, de vivre ensemble, d’être unis.

« Ah qu’il est doux  » – Corinne Laffite

    C’est avec cette phrase du Psaume 132, que je commence la rédaction de cette lettre pastorale. Lors d’un temps de prière, pendant mes vacances, j’ai reçu dans mon cœur le mot FRATERNITÉ. J’ai demandé au Seigneur : que veux-tu que je fasse pour toi ? Avec les membres de l’équipe pastorale, nous avons décidé de faire de cette année 2020-21 :

Une année où le mot FRATERNITÉ aura la première place.

Ce mot Fraternité trouve sa source et son origine, quand nous prions Dieu, en l’appelant Notre Père.

« Je vous appelle mes amis » dit Jésus dans l’Évangile.

C’est encore : « Voyez, comme ils s’aiment« .

L’appel à vivre, à s’accueillir, et à se reconnaitre comme frères et sœurs, les uns des autres, est notre réponse.

Croyants ou non : nous partageons une même humanité, sauvée par la mort et la résurrection de Jésus notre Sauveur.

         Depuis la mi-mars, nous vivons une période très particulière. Trois mois de confinement ! Les règles sanitaires ont mis à rude épreuve les relations fraternelles au sein de nos familles, dans le milieu scolaire, associatif et professionnel, et aussi dans nos paroisses.

De nombreuses Célébrations de Mariages et de Baptêmes ont été reportées en 2021. La peur et l’incertitude demeurent. Et pourtant, La Fraternité s’est manifestée à travers de nombreuses initiatives locales, des actions de solidarité ont permis de maintenir des relations fraternelles entre les personnes. La proposition qui m’a été faite quelques jours après le début du confinement de filmer en direct sur la plateforme You Tube, la célébration de la messe en semaine et le week-end, a permis de garder un lien de soutien fraternel et priant entre nous, en créant également un lien d’échange et de partage.

       En ce début du mois d’Octobre, les activités de la Paroisse ont repris. Nous sommes toujours soumis aux règles sanitaires en vigueur : comme le port du masque dans les célébrations et les réunions en public. La célébration de la Première Communion de 25 enfants initialement prévue le 3 mai aura lieu le dimanche 18 octobre à Gaël, et le dimanche 25 octobre à Saint Méen. La célébration du Sacrement de Confirmation aura lieu : le dimanche 11 octobre à 15h00 en l’église de Montfort sur Meu. Celles-ci sont maintenues, sauf si le virus devait venir à toucher des personnes. Fort heureusement, nous n’en sommes pas là en ce jour. Un appel à la Fraternité, en étant ouverts, accueillants et bienveillants les uns envers les autres.

« Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés« 

Notre Église est belle et riche de la diversité de ses membres. Il suffit de regarder, d’écouter Jésus, quand il nous dit : « qu’il n’est pas venu pour les biens portants, ni pour les justes, mais pour les malades et les pécheurs… »

Un appel à la Fraternité, en étant attentifs aux enfants et leurs familles, aux jeunes. On dit souvent à tort : « que les jeunes, que les enfants et leurs familles sont l’avenir de l’Église. » Non, ces jeunes, ces enfants et leur famille sont le présent de notre Église. Parmi les initiatives nouvelles : la messe du deuxième dimanche du mois à 10h30 à Saint Méen, avec les familles et leurs enfants et jeunes.

« Laissez venir à moi les petits enfants« 

« Le Royaume de Dieu est à ceux qui leur ressemblent« , nous dit Jésus.

Nous avons à les aider à prendre leur place, en devenant acteurs dans la vie et la mission de la Paroisse, en leur proposant un chemin d’Évangélisation adapté : comme le Parcours Alpha, du début du mois de janvier, à la fin du mois de Mars.

Un appel à la Fraternité, pour toujours mieux accompagner les familles en deuil, et/ou des personnes en situation de précarité, en leur apportant : écoute, et réconfort, qui les aident à reprendre goût à la vie.

« Vous êtes le Sel de la terre et la Lumière du Monde », nous dit Jésus.

C’est la belle mission vécue par les guides laïcs et les personnes qui accompagnent les familles en deuil. C’est encore celle des bénévoles du Secours Catholique, de l’Hospitalité, des équipes d’aumônerie dans les Ehpad et à l’Hôpital. Dans ces groupes d’Église se vit une belle Fraternité, où le prendre soin de son frère devient un chemin d’Évangile en actes.

L’appel à la Fraternité vient du cœur profond du Seigneur Jésus, quand avec lui, nous prions Dieu en l’appelant : « Notre Père« . Mais aussi, en apprenant à lire et à prier avec la PAROLE DE DIEU. La proposition d’une « retraite dans la Vie » animée par Sœur Odile vous sera faite pendant le temps du Carême.

Il y a aussi la Prières des mères, ou des mamans qui se retrouvent, une fois par mois, pour prier pour leurs enfants.

Ces quelques lignes sont comme une feuille de route, pour notre agir pastoral, notre vie en Église, en famille, tout au long de cette année pastorale. Aussi, je veux dire MERCI à toutes les personnes engagées dans la vie et la mission de notre Paroisse, afin qu’elles soient Oasis de Miséricorde, où chaque personne puisse faire la RENCONTRE du Seigneur Jésus.

« Allez-vous aussi à ma vigne« , nous dit Jésus.

Le Seigneur te connait et t’appelle par ton Nom pour vivre la Fraternité.

Peuple de Frères, porte l’Évangile et la Paix de Dieu !

Père Jean-Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *